Le Petit Laboratoire

En studio chez Davy Mourier

Il y a quelques semaines, je fus joie, car Davy Mourier me demanda de shooter l’affiche de son prochain spectacle, intitulé « Anecdotes ». Allégresse, allégresse.

Les contraintes de base étaient assez vagues, mis à part qu’il fallait un fond clair, et que visiblement, il allait y avoir un chat dans tout ça. Et que ledit chat était un individu compliqué, qu’il faudrait donc shooter directement dans l’appartement de Davy.

Après avoir brainstormé tous les deux (c’est faux, je mens, c’est Davy qui a eu toutes les idées), on est partis sur une sombre histoire de chat (effectivement) et de… mixer.

Ce qui a donné ça :

 

affiche-presse-davy-mourier-1-web

Vous l’imaginez aisément : j’étais joie. Mais si je fais un post de blog où je blablate, c’est parce que ce n’était pas si facile que ça d’obtenir cette image. Ouuuuh non.

D’abord, il faut savoir que j’avais une fenêtre de tir d’environ… Allez… Un quart de seconde avant que le chat essaie de mettre Davy hors d’état de nuire. Avec talent, il faut le reconnaître. Mais c’est nous qu’on a gagné quand même.

Comme le prouve d’ailleurs l’image suivante :

affiche-presse-davy-mourier-2-web

(J’avoue que je suis assez fière de mon idée de la boule de poils pour décorer le verre).

*Aucun chat n’a été blessé durant la prise de vue.

Alors bon, comme je vous le disais, c’était pas évident, parce qu’on a shooté en appartement, et qu’il y avait des meubles qui n’ont pas eu l’élégance d’aller boire un café le temps du shooting. Je vous aurais bien fait un plan détaillé du truc, mais sur mon générateur de diagramme, il n’y avait pas de mixer, pas de bureau, pas de bibliothèque ni de bornes d’arcade. DIANTRE.

Qu’à cela ne tienne, j’ai fait un plan d’éclairage quand même. Évidemment, rien n’est à l’échelle, d’abord parce que j’ai le sens des proportions d’une mante religieuse malade, ensuite parce que sur lightingdiagrams.com, les flashs cobra font la taille d’une armoire normande, ce qui n’a aucun sens.

/!\ À toi, lecteur•rice qui n’a pas spécialement la passion de la photo, saute ce passage sinon tu risques de t’ennuyer très fort.

planeclairage-davy

Le schéma d’éclairage en lui-même est plutôt très classique :

  • À l’arrière, une torche (sans modeleur de lumière) avec une gélatine bleue pour créer un effet de contre (comme c’est coloré, c’est assez facile de voir à quelle lumière ça correspond sur l’image finale). L’idée, c’est de créer un ré-haut/liseré de lumière qui souligne une partie du visage.
  • À l’avant, légèrement en hauteur, légèrement sur le côté, une boîte à lumière strip (c’est-à-dire très étroite) à la verticale : ça permet d’éclairer Davy et seulement Davy (puisque c’est étroit) avec une lumière bien diffuse tout en créant quand même plus de modelé que si on plaçait la source de façon complètement frontale.
  • Mais comme c’est vachement étroit, la lumière n’atteint pas forcément tout le visage, donc on comble avec un réflecteur pour rééclairer légèrement la partie droite du visage (gauche sur l’image).
  • Enfin, pour le fond, j’ajoute deux flashs cobra montés sur émetteur-récepteur. Ça a l’avantage d’être une solution portative assez simple et pratique. Là, ils sont posés à même le sol, la tête légèrement relevée. Les faisceaux viennent converger sur le fond pour le rééclairer. Sur la 2° photo (celle avec le verre), il n’y en a qu’un des deux qui est activé, d’où la prévalence de la lumière bleue : les cobras parasitent moins la lumière du contre, qui vient du coup taper sur le fond (chuis pas ta mère) (c’était pour voir si vous suiviez).

En gros, voilà les contraintes :

Le fond est SUPER proche de Davy (moins d’un 1m), ce qui signifie qu’on va forcément se retrouver avec une ombre portée. Il faut aussi que celui-ci soit relativement clair (le papier est gris). D’où les flashs cobra, mais qu’on a intérêt à bien régler pour ne pas créer de retours de lumière trop importants (sur les premiers essais, Davy se retrouvait nimbé d’un halo divin, c’était tout à fait surprenant).

Il y a des meubles PARTOUT, même si le schéma ne le montre pas. La solution, ça a finalement été de poser une plaque de carton-plume blanc sur le canapé pour simuler une table. Davy d’un côté, moi de l’autre. Un 50mm, et hop.

Tout ça pour dire… Que même hors d’un studio spécialement prévu à cet effet, en réfléchissant bien et en bricolant avec ce qu’on a, il y a souvent moyen de sortir une image propre et à la hauteur de ses exigences. Certes, j’ai perdu 4kg de stress à me demander comment j’allais tout caler dans un si petit espace, mais en même temps, on a bien rigolé.

 

Et en bonus, une petite photo backstage. Voilà une bonne occasion de vous donner la recette du sang de chat : du vinaigre, du jus de cranberry, un peu d’eau, un fond de jus de tomate… Et de la tisane fruits rouges digestion légère. Étrangement, Davy n’a pas l’air conquis, mais je le soupçonne de faire un peu son difficile.

bonus-davy

Pour se remettre de toutes ces émotions, on a shooté une dernière image dans les toilettes (oui) de Davy. Pour la configuration : je suis debout sur les toilettes (si si), armée d’un flash cobra sur lequel sont montés un bol beauté et une grille nid d’abeille, qui crée ce petit effet de halo fort seyant.

delcourt-davy-mourier-web

Un énorme merci à Lara qui m’a assistée, et toute ma compassion à Davy dont le chat a pissé sur son lit pendant la nuit histoire de se venger.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 29 juin 2016 à 7:52 . Elle est classée dans Commandes, Les feux de la rampe, Portraits et taguée , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

2 réflexions sur “En studio chez Davy Mourier

  1. Le , Aliénor Perrard a dit:

    Merci pour le partage de l’expérience et du set d’éclairage, c’est très intéressant ! – Aliénor

  2. Le , Ed a dit:

    Super éclairant (HAHAHAhum) ! Hey, serait-il par hasard possible, pour ce genre d’article très technique, de mettre quelques liens vers les accessoires dont tu causes, le type de modèle que tu utilises ? Par exemple, « grille nid d’abeille » = le mystère, pour moi. J’pense que ce serait fort utile à beaucoup de tes lecteurs !

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :