Le Petit Laboratoire

Séance photo mode pour Madmoizelle et Monshowroom

Vendredi dernier, c’était un peu une journée très très chouette et très très remplie…

…Puisque j’ai shooté Sophie-Pierre Pernaut et Marion Seclin pour Madmoizelle et Monshowroom !

Et oh là là, c’était chouette. Si, vraiment, cliquez ici pour voir.

Un petit post d’images backstage, donc, parce que j’aime bien ça. Et il y en aura un autre la semaine prochaine, pour accompagner la suite du shooting.

Et comme c’est vraiment la fête, pof pof, j’en profite pour donner deux-trois conseils liés à cette séance.

madmoizelle-combi-web-7

Premier truc. (enfin pas le premier chronologiquement, mais j’avais envie d’en parler maintenant, et comme c’est mon blog, ben en fait je fais ce que je veux). Le thème de la séance était « jour de fête », et l’idée était de garder l’esprit spontané-décontracté-sympa-coolgirlnextdoor de Madmoizelle, tout en faisant quand même de la photo de mode qui en jette un minimum. Parce que sinon on fait un selfie avec son téléphone ou une photo webcam et pis c’est bon.

Du coup, j’avais envie d’une ligne rouge qui donne une unité à ces images et qui résume bien à la fois le côté festif, le côté sympa et le côté classe du truc. Du coup, j’ai opté pour des ballons. Mais des super cools ! Et ce, pour plusieurs raisons :

– D’abord parce que les ballons c’est cool en soi et que ça fait retomber n’importe qui en enfance. (Pour preuve, ce Vine très rigolo tourné par Fabrice – le patron de Madmoizelle – pendant que Cy s’improvisait experte logistique ballons du shooting.)

– Ensuite parce que l’hélium permet auxdits ballons de flotter en l’air ou de se coller au plafond, et que c’est quand même un peu magique (donc tout bon pour les photos).

– Ensuite parce que l’hélium, quand on le respire, ça permet de faire des voix débiles. (Don’t do this at home kids !) (Mais vraiment, regardez cette vidéo, elle est rigolote, mais à partir de 2 minutes).

– Ensuite parce que la vendeuse de ballons avait des ballons DORÉS… PAR PAQUETS DE 100 ! Le plus beau jour de ma vie, en somme. Surtout qu’il y avait beaucoup de doré et de paillettes dans les tenues des filles, et que je savais donc que ça matcherait bien. Vous auriez vu mon regard de mépris quand la vendeuse m’a aussi proposé des ballons argentés… Non mais franchement, argentés ! Pff.

 

Bref, j’ai donc acheté des ballons dorés (PAR PAQUET DE 100 ! Pardon), une jolie bombonne d’hélium rose bonbon, et du bolduc (je suis hyper fière de connaître ce mot, je le replace dans toutes les conversations) et je me suis rendue chez Madmoizelle.

backstage-madmoizelle-matin-web-6

Oui bon, en fait non, je romance un peu pour aller plus vite, mais en vrai, une séance comme ça, ça se prépare.

Christelle (ci-dessus, qui s’occupe chez Madmoizelle du partenariat avec Monshowroom) et Lucie (que j’ai pas en photo ici, mais coucou Lucie) m’ont envoyé plein de mails, avec les tenues des filles, le brief général et tout et tout… Ce qui m’a bien aidée, parce que c’est toujours carrément mieux que de naviguer dans le vide. Et ce qui était chouette – et rare, il faut le dire – c’est que tout le monde était très enthousiaste et impatient de faire cette séance. Franchement, ça fait plaisir.

On a déterminé un planning plus ou moins précis de la journée et des lieux de prise de vue. J’ai ainsi pu concrétiser mon envie de shooter dans la magnifique cage d’escalier de mon amie Marine (cette cage d’escalier est VRAIMENT dingue, allez voir les photos sur Madmoizelle, bon sang !). Je vous raconte pas tout de suite où on est allées après, mais je suis partie faire des repérages en amont de la séance pour être certaine de pouvoir être le plus efficace possible pour le jour J.

J’ai aussi concocté des petites feuilles de style (je sais pas si ça s’appelle comme ça, mais je trouve que ça correspond bien), avec les tenues entières, accompagnées de croquis moches et d’annotations illisibles sur ce que je voulais mettre en valeur ici et là. Pareil, pour gagner le plus de temps possible, j’ai essayé de prévoir tout ce que je pouvais prévoir avant.

backstage-madmoizelle-matin-web-2Parce qu’en fait, c’est un peu le truc tricky (cette phrase sonne bien, relisez la à voix haute) de la photo de mode : non seulement il faut que la photo soit chouette, les filles jolies et tout le reste du brief respecté, mais il faut aussi bien voir les vêtements, sinon ça n’a aucun intérêt et on a tout raté.

Pour ce qui est de la mise en beauté, de toute façon, Marion et Sophie étaient déjà les plus belles. Et le travail d’Agathe Angeli (c’est la femme mystère de dos sur la photo précédente) à la coiffure et au maquillage a parachevé cet état des choses. Parce qu’en fait (attention, j’enfonce des portes ouvertes), le make-up et la coiffure, ça change tout.

Ce qui sera joli dans la vraie vie pourra poser de vrais gros problèmes en photo. On ne parle pas de peindre les mannequins comme des camions volés, mais par exemple, une peau qui n’est pas parfaitement matifiée donnera des rendus un peu cra-cras sur toute la zone T (front, nez, menton), puisque les brillances disgracieuses donneront davantage l’impression qu’on shoote pour une crème hydratante au saindoux… Alors que dans la vie, je m’en fous un peu que les gens brillent (épidermiquement parlant). Bien sûr, je ne vous parle pas de la mise en beauté subtile des yeux, du teint radieux, des bouches joliment dessinées et tout et tout…

A noter dans les trucs chouettes aussi : Agathe était présente toute la journée. Et c’est un vrai plus. Il n’y a rien de plus galère que de devoir retoucher à l’arrache un maquillage vieux de plusieurs heures qui commence à briller, à couler, etc…

backstage-madmoizelle-matin-web-1Dernier truc (pour ce post), la question conjointe de la mise en valeur des vêtements et de la lumière. Pour moi (comme je le disais plus haut… mais comme je le disais plus haut AUSSI c’est mon blog, je fais ce que je veux, radoter y compris), la principale difficulté de la photo de mode tient dans le fait qu’il faut faire attention à tout en même temps.

Il faut donc choisir des poses qui vont permettre de bien voir le vêtement et le mettre en valeur, notamment pour son tomber (et faut penser à le repasser avant, oui oui oui), ne pas hésiter à alterner différentes grosseurs de plans pour récupérer certains détails invisibles sur un plan en pied ou, au contraire, donner une idée de l’allure globale…

Et enfin, au niveau de la lumière, ne jamais oublier de garder la matière du vêtement. Les plus désoeuvrés attentifs d’entre vous remarqueront ainsi que, sur ces photos backstage, on distingue beaucoup moins les textures que sur le post final de Madmoizelle (vous n’avez pas encore cliqué, vraiment ?).

Par exemple, la combinaison choisie par Marion – bien que violemment classe – pose un triple-problème (ah ben merci bien) :

– Si la lumière est trop forte, on perd le drapé du haut blanc (mais on me la fait pas à moi, je suis photographe de mariage).

– Si elle ne l’est pas assez, on perd la matière et la coupe du pantalon noir.

– Si on se concentre trop sur l’éclairage du vêtement, on le fait au détriment du visage de la modèle.

Le mot magique dans ces cas-là est : réflecteur. Bien sûr, on peut aussi retravailler en post-production et rajouter de la luminosité (ou en enlever) sur les vêtements. Mais pour ça, il faut que les hautes lumières ne soient pas cramées et que les basses lumières ne soient pas bouchées. Et puis surtout, il ne faut pas avoir la main trop lourde, sans quoi on change carrément la couleur du vêtement, ou juste, ça fait très très très bizarre.

J’ai donc choisi d’orienter les visages vers la source de lumière naturelle (la méga fenêtre trop belle), en prenant garde à ne pas trop cramer le haut blanc. Les traits des deux filles ont été également éclairés par le bas à l’aide d’un réflecteur argenté tenu à la main, qui vient déboucher les ombres, notamment sous les yeux.

Dans toutes les photos, un autre réflecteur (circulaire et argenté aussi, ou parfois doré) permet de déboucher les noirs des vêtements et de retrouver leur matière.

madmoizelle-combi-web-24

Quant à ce plan… Ok, j’ai triché, je me suis permis un petit coup de flash. Mais j’ai pris soin de :

– Le déporter, c’est-à-dire que je le tiens dans ma main à gauche de mon appareil (sinon, on obtient l’effet dit de la « biche prise dans les phares d’une voiture », c’est-à-dire que la source lumineuse se situe dans l’axe optique, et l’effet est bizarre… et souvent pas très flatteur).

– L’orienter de manière à ce que l’éclair tape sur le plafond, qui agit ensuite comme un réflecteur et vient redistribuer la lumière de façon plus diffuse et moins dure (si c’est pas clair, tu me le dis en commentaire et j’explique).

– Ne pas le régler à pleine puissance. J’ai laissé des réglages de basse lumière (ISO 2000, f/3,5, 1/200s) sur mon reflex pour que le réglage (automatique) du flash envoie un éclair relativement faible. Ce choix me permet de ne pas écraser le décor, de ne pas créer d’ombres portées trop marquées et de garder la matière et le détail de l’arrière-plan extérieur.

 

 

Voilou voilou. Ça commence à faire un poil long, donc la prochaine fois je vous raconte les poses et le choix des lieux de la 2° partie (à paraître la semaine prochaine).

 

Youpi !

Publicités
Cette entrée a été publiée le 10 décembre 2014 à 4:04 . Elle est classée dans "Digression / - Gression !", Commandes, Les feux de la rampe et taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

5 réflexions sur “Séance photo mode pour Madmoizelle et Monshowroom

  1. Le , Babbou a dit:

    je trouve dommage que sur la photo choisie sur l’article de madmoizelle on ne voit pas la combinaison de sophie
    http://www.madmoizelle.com/combinaison-fetes-monshowroom-304866
    entre les cheveux et la pochette, on ne voit rien :/

    Sinon je suis toujours aussi contente de lire ce que tu dis sur l’envers du décors et les trucs et astuces ! =)

    • Contente de savoir que l’autre côté du miroir intéresse des gens 😀

      Pour la combi de Sophie, en fait, on la voit beaucoup mieux dans le diaporama en haut de l’article chez Madmoizelle (ainsi que sa ceinture, d’ailleurs)…

      • Le , Babbou a dit:

        ha oui tiens, un diaporama
        (bon ça va, on a qu’à dire que c’est l’heure de la sieste ^^)

    • T’inquiète, j’ai pas vu le diaporama non plus la première fois que j’ai regardé le post :p j’étais sur mon téléphone et j’ai dit : « oh bah zut, y a que deux photos :((« .

  2. Pingback: Séance photo mode pour Madmoizelle et Monshowroom, LE RETOUR ! | Le Petit Laboratoire

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :