Le Petit Laboratoire

Dans l’hôpital abandonné…

Dans l’hôpital abandonné… Coquillages et crustacés…

Ou presque.

/!\ Je reçois mille fois trop de messages me demandant où est cet endroit. Je ne répondrai plus à ces mails qui sont bien trop nombreux, et vous informe au passage que les lieux sont désormais inaccessibles.

And now for something pas completely different.

Samedi après-midi, j’ai eu la chance de visiter, en compagnie d’une bande de joyeux drilles, un hôpital abandonné.

hopital-abandonne-web-4J’avoue avoir pris peu de photos, tellement impressionnée par les lieux que je ne pensais même pas à déclencher. Je ne peux pas nier la fascination qu’exerce sur moi la déliquescence des constructions humaines. La manière dont la nature reprend ses droits, ne serait-ce que par ses effets physiques sur les matériaux…

hopital-abandonne-web-24Une cohérence nouvelle s’installe, un règne de l’entre-deux et du bizarre… Et je suis captivée.

hopital-abandonne-web-25hopital-abandonne-web-2Si j’ai peu shooté, c’est aussi dû au léger sentiment de malaise qui m’a prise parfois, face à certains éléments plutôt glauques… Allez, je vous les montre tout de suite, comme ça on désamorce le truc.

hopital-abandonne-web-1Des photos d’enfants, des dossiers de patients, des prélèvements d’organes malades, il y en avait à foison. Laissés là au temps et à l’oubli. Je n’ai pas voulu les photographier, à quelques exceptions. Comme s’il fallait les entourer de silence.

hopital-abandonne-web-3Et pourtant, quelque part, j’étais contente d’être le témoin de ça. Sans savoir expliquer pourquoi, je sentais qu’il fallait des témoins à ce monde en train de disparaître. A ces restes de souffrances, de luttes, de maladies qui grignotent ou que l’on vainc ; à ces naissances et à ces passages. hopital-abandonne-web-35Autre raison de mon mutisme photographique, plus prosaïque celle-là : je n’aime pas photographier au trépied. Ou du moins, ça ne fait pas partie de mes automatismes de photographe. Je trouve ça laborieux et mauvais pour la spontanéité. Pourtant, dans un lieu comme celui-là, il vaut mieux l’accepter. La luminosité est souvent mauvaise : l’électricité est coupée, certaines portes sont fermées, des fenêtres obstruées… J’ai souvent pris le risque de monter en ISO et m’en suis mordu les doigts en tentant de réduire le bruit sur lightroom…

hopital-abandonne-web-19hopital-abandonne-web-16Sur les murs, les fenêtres et les portes, les anciennes décorations censées égayer les lieux. Je ne peux pas m’empêcher de voir un symbole dans chacune d’entre elles.

hopital-abandonne-web-20hopital-abandonne-web-13hopital-abandonne-web-14hopital-abandonne-web-26Les graffitis se mêlent à ces vestiges, tantôt anecdotiques et dispensables, tantôt totalement incroyables.

hopital-abandonne-web-8hopital-abandonne-web-5hopital-abandonne-web-21Garder secret le nom de l’hôpital me frustre : je voudrais vous raconter son histoire, la charge qui pèse dans l’air, les histoires qu’on s’imagine en découvrant chaque pièce…

hopital-abandonne-web-11hopital-abandonne-web-33

…Mais je ne peux pas. Je ne peux pas prendre le risque que l’endroit se retrouve dégradé, pillé, retourné. Justement parce que cet hôpital, c’est un îlot que la mer avale peu à peu, une parenthèse très éphémère… un non-lieu que chaque jour grignote.

hopital-abandonne-web-7

D’autres images de l’hôpital sur Glauque Land et chez Les Gambettes Sauvages

Publicités
Cette entrée a été publiée le 10 novembre 2013 à 11:39 . Elle est classée dans Expérimentations techniques, Sur les routes et taguée , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

7 réflexions sur “Dans l’hôpital abandonné…

  1. Woh… Le lieu est tout simplement superbe ! Je trouve que cette série de clichés à quelque chose de poétique, un mélange de délabrement & de douceur. MAGNIFIQUE.

  2. Le , Aurélia a dit:

    Tout simplement magnifique. Une impression de temps suspendu, d’un mélange d’immediateté et d’éternité. On en veut encore!

  3. Bonjour Chloé,
    Je découvre ton blog à l’instant et sur un sujet « urbex » ….
    L’Urbex est quelque chose qui vous prend et il est alors difficile de s’en départir. C’est quelque chose de passionnant, trouver un lieu sur une photo ou d’en avoir entendu parler puis essayer de trouver sa localisation (ca c’est beaucoup plus difficile).
    Mon tout premier lieux urbex, c’est le Manoir de Mr Hugo, que j’ai enfin découvert après des années de recherche ….
    Je comprend aussi lors de ta découverte, de n’avoir pas pensé à déclencher aussi souvent que tu l’aurais voulu. On arri ve, on découvre et reste souvent abasourdi. Tu commences avec un hôpital, tu fais fort. Bravo

  4. Très sympas ces photos, et le noir et blanc apporte un beau plus.

  5. Pingback: Dead this way | RemixRun

  6. Le , celine a dit:

    bonjour

    je voudrais savoir sa se situe ou cette endroit

  7. moi aussi

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :